970×90

Nouvelles fermetures de sites dans les finances publiques en Moselle

Nouvelles fermetures de sites dans les finances publiques en Moselle

Après les fermetures début 2016 de la trésorerie de Rémilly et du cadastre de Hayange, ce sont à présent les trésoreries de Courcelles-Chaussy, Fénétrange et Albestroff qui seront supprimées le 1er janvier 2017. Et cela ne fait que commencer.

Les activités de Courcelles-Chaussy seront transférées à Metz et celles de Fénétrange à Sarrebourg. La partie recouvrement des impôts d’Albestroff rejoindra le pôle de Château-Salins, tandis que la gestion des collectivités locales sera affectée à la trésorerie de Dieuze à la mi-2017.

La Direction Générale des Finances Publiques (DGFIP) examine la situation de chaque bureau employant moins de cinq agents. Les trésoreries d’Algrange, d’Audun-le-Tiche, de Boulay-Moselle, de Grostenquin, de Hayange, de Rohrbach-lès-Bitche, de Sierck-les-Bains et de Vigy sont donc dans le viseur.

Par ailleurs, la direction régionale de Metz est transférée à Strasbourg. Le site de la Rue des Clercs est ainsi rétrogradé en simple direction départementale. Le Centre de Service Partagé (CSP) de Metz déménage quant à lui à Châlons-en-Champagne. Seul lot de consolation pour la cité mosellane : la création de quinze à vingt boxes d’accueil à une date non définie. La direction semble enfin avoir pris la mesure du sous-dimensionnement de l’accueil du public. Reste maintenant à savoir s’il y aura maintenant encore suffisamment d’agents à mettre dans les boxes …

Articles connexes

1 Commentaire

  1. Groupe BLE Lorraine

    Trois nouvelles trésoreries viennent de fermer leurs portes en Moselle en cette fin d’année. Il s’agit de celles d’Algrange, dont la fermeture était déjà effective depuis janvier suite à des violences commises sur des agents, d’Audun-le-Tiche et de Boulay-Moselle. Les centres de Freyming-Merlebach et de Florange sont finalement encore maintenus. Si aucune nouvelle fermeture de bureau n’est programmée en 2019, 39 postes seront néanmoins supprimés l’année prochaine sur les 1 300 agents recensés dans le département. Selon les syndicats, seules les trésoreries les plus importantes seront à terme conservées, à savoir Metz, Diddenuewen (Thionville), Saint-Avold, Forbach et Sarreguemines, ainsi que Bitche car très excentrée.

    Reply

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

OU
Au cœur de l'information en Lorraine
Pour plus d'infos, inscrivez-vous à notre Newsletter !
Soutenez nous en partageant et en aimant nos articles et notre site sur Facebook et Twitter !
En renseignant votre adresse e-mail, vous acceptez qu'elle soit utilisée pour vous envoyer notre newsletter une fois par semaine. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment.
Annonce pop-up